La lecture à voix haute

Conseils pour la lecture à voix haute 

S’entraîner et se préparer

Le temps de lecture accordé ne doit pas dépasser trois minutes. Vérifie d’abord si tu peux lire à voix haute ton extrait dans le temps imparti ( il est préférable de s’arrêter à la fin d’une phrase ou d’un paragraphe). Cela ne doit bien sûr pas être à la seconde près, mais il serait dommage que le jury doive t’interrompre avant que tu aies pu lire le passage jusqu’à la fin.

Bien lire à voix haute ne signifie pas effectuer une performance exagérée. Il ne s’agit pas non plus de réciter des phrases apprises par cœur : tu auras ton texte sous les yeux.

L’objectif est que tu lises ton extrait de manière fluide, que tu trouves la bonne intonation et que tu puisses faire passer l’atmosphère de l’histoire de la façon la plus spontanée possible.

Avant de commencer à lire à voix haute, donne le nom de l’auteur et le titre de ton livre, et explique brièvement de quoi il s’agit, afin que le public comprenne ce qui se passe dans le passage que tu liras.

Les conseils de notre partenaire “Les studios VOA – voix off et doublage” : 

https://www.youtube.com/watch?v=8Wfx-rKXPEw

Les conseils des parrains et soutiens

Timothée de Fombelle, écrivain

Guillaume Gallienne, comédien

Daniel Pennac, écrivain

Carole le Minoux, bibliothécaire

Antoine Gallimard, président de l’association des Petits champions de la lecture

Christophe Barbier, directeur de L’Express

Des exemples de lecture à voix haute

Guillaume Gallienne, comédien

Timothée de Fombelle, écrivain

Christophe Barbier, directeur de L’Express

Les conseils de Souleymane Mbodj, auteur, conteur et musicien

“La lecture doit être avant tout un plaisir”

- Choisir d’abord son texte de préférence pas trop long.

- On lit mieux un texte si on l’aime.

- Souligner au crayon les mots importants pour les accentuer pendant la lecture.

- Rester naturel et lire comme si on s’adressait à chaque auditeur et auditrice.

- Bien articuler tout en respectant la ponctuation. Ne jamais lire trop vite.

- Prendre le temps d’exposer son texte, le corps participe à la lecture.

- Diriger son regard vers le fond de la salle.

- Utiliser les bras ou les yeux pour mieux insister sur une action du texte.

- Travail de la voix : Parler fort si nécessaire sans crier, murmurer ou lire à voix basse en fonction de l’action.

- Marquer une pause de temps en temps pour obtenir l’attention de l’auditoire.

Lors des sélections ou de la finale

Tu auras probablement le trac ! Essaie malgré tout de rester le plus calme possible et de ne pas lire trop précipitamment ou à voix basse, du fait de ton stress. Les petits lapsus ne sont pas graves, mais tu ne dois pas perdre le fil.

Tout le monde aimerait gagner et être qualifié pour l’étape suivante. Mais il ne peut y avoir qu’une seule première place ! Pour le jury l’évaluation obéit à des critères précis. Chaque membre du jury attribue ses points de manière indépendante et le résultat final est issu du total des points obtenus. A l’exception de la première place aucun classement n’est établi.

Si tu es déçu du résultat, n’oublie pas que Les Petits champions de la lecture ne constituent pas une course à la performance. Ce qui compte c’est le plaisir de partager sa lecture, de découvrir celle des autres : bref de participer et s’amuser lors d’un grand concours de lecture à voix haute !

Pour la suite…

Nous sommes bien sûr très intéressés par la façon dont tu auras vécu Les Petits champions de la lecture à l’école et lors des étapes suivantes.

N’hésite pas à nous envoyer une lettre ou un e-mail  contact@lespetitschampionsdelalecture.fr pour nous raconter ton expérience !

Vous pouvez également télécharger tous les conseils pour bien lire à voix haute en cliquant ici 

On vous souhaite un bel été

Bravo à Clara qui remporte cette 5e édition. Les inscriptions pour la 6e édition sont ouvertes, pour s'inscrire il faut cliquer là